30 mars 2017

Des Perdants

Monsieur Macron commença sa campagne en indiquant que travailler permettait de s’acheter des costumes. Monsieur Fillon termine la sienne en démontrant que la réalité est sans doute plus complexe …. Il est trop tôt pour deviner le gagnant de la prochaine élection présidentielle mais il est déjà possible d’en connaître les perdants. Le premier perdant est une certaine forme d’équilibre politique. La France supporte le cumul des extrêmes sous réserve qu’il ne dépasse pas trente pour cent de son corps électoral. De la Libération à... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 15:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 mars 2017

Du Vice et de la Vertu

La seconde famille de Mitterrand coûta plus cher au contribuable que ne le fera jamais la famille unique de Monsieur Fillon. Le citoyen fut indifférent à la folle défense de l’un et se choque de celle bien moindre de l’autre. Le fait n’est pas nouveau. Mazarin qui porta la France au plus près de son apogée s’enrichit au-delà du raisonnable et mourut comblé d’honneurs tandis que Fouquet dont la fortune à la fois bien et mal acquise fut moindre, vieillit et mourut à Pignerol. Devenu égalitaire à la Révolution, le Français à l’égal de... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 11:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mars 2017

Du crime et de l’humanité

Caïn tua Abel, Jupiter tua Saturne lequel avait l’habitude fâcheuse de manger ses enfants, Agamemnon sacrifia Iphigénie, Romulus tua Remus et Abraham a bien failli tuer Isaac. Le meurtre est à ce point consubstantiel à l’humanité qu’il est présent dans tous ses récits ou mythes fondateurs. L’humanité a davantage tué l’homme que celui-ci n’a tué l’humanité et il est difficile de concevoir un crime contre celle-ci dont la nature serait différente de ceux dont elle porte la responsabilité. Intuitivement le crime contre l’humanité se... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]