23 juillet 2015

De la Grèce et du Concert des Nations

A l’échelle de l’Histoire, la crise grecque restera comme un souffle dans un verre d’eau. A l’échelle humaine, celle de ceux qui en payent le prix, elle restera une épreuve, mesurée à l’aulne des difficultés des familles, des amis et des proches.   Dessinées au fuseau des idéologies, les responsabilités sont acquises. Pour les uns, les Grecs ont triché, les Grecs ont menti, les Grecs se sont choisi des dirigeants populistes et démagogues qui se sont moqué jusqu’à plus soif de tous et de chacun. Pour les autres, les riches des... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2015

De la Civilisation et de la Guerre

Monsieur Valls a évoqué une guerre de civilisation à propos de la traînée d’attentats de ces dernières semaines. La Gauche s’en est émue, la Droite s’en est réjouie reprochant néanmoins au Premier Ministre de ne pas agir comme il devrait sans que ce grief là ne soit particulièrement pertinent. Comme Monsieur Valls parlait plutôt qu’il n’écrivait, il n’est pas sûr si dans son esprit il s’agissait d’une guerre de civilisation ou d’une guerre de civilisations, c’est-à-dire d’une guerre de la civilisation contre son contraire ou d’une... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2015

De Mnémosyne et Clio

Les Grecs - d’avant Monsieur Tsipras – ont fait de la mémoire, la mère de l’Histoire. Mnémosyne, déesse de la mémoire, enfanta notamment Clio, muse symbolisant l’Histoire. C’est parce que l’homme se souvient, qu’il étudie le passé et en érige l’étude en science. Mais l’inverse est aussi vrai : c’est par l’écriture de l’Histoire que la mémoire se crée. La mémoire et l’Histoire sont en relation dialectique, se nourrissant l’une de l’autre mais restent structurellement différentes. Chaque 14 juillet, la mémoire française... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2015

Du Panthéon

Du Panthéon La République “panthéonise“ un peu comme …. l’Eglise catholique canonise. Certes ni l’une ni l’autre ne goûterait le parallèle et chacune soulignerait à l’envi les différences entre leurs pratiques respectives. Aucun miracle n’est requis pour entrer au Panthéon, aucun miracle n’a jamais été signalé autour des sépultures qui s’y trouvent et nul pèlerinage n’y a jamais été organisé. En outre, la Révolution inventa l’usage du Panthéon par référence à l’Antiquité et justement en rupture de la tradition religieuse. Pour sa... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2015

De l'Ecole

L’Ecole a toujours eu deux missions : éduquer le plus grand nombre et former les élites. Dans la France d’avant la Révolution, ces deux missions étaient respectivement symbolisées par les lasalliens et les jésuites. Le génie de l’enseignement public hérité de Jules Ferry était d’avoir réussi pendant près d’un siècle la synthèse des deux. La réforme du Collège à la façon de Monsieur Hollande est le point, extrême à ce jour, du délitement de cette double mission par abandon de la seconde au profit allégué de la première. La... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 09:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2015

D'un Royaume bien Uni

   D’un Royaume bien Uni   Les élections au Royaume-Uni ont conservé le charme qu’avaient naguère les scrutins en France lorsque les instituts de sondage ne donnaient pas encore le résultat du vote à la clôture du scrutin. Ainsi les soirées électorales britanniques permettent aux faux experts imités de vrais penseurs, de dérouler à minuit des analyses que le petit jour effacera sans qu’aucun ne s’en trouble. De façon plus maladroite en France, les erreurs d’analyse survivent à la nuit, tellement le voisin insulaire y... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2015

De la confusion

La confusion des concepts est chose dangereuse car mal appréhender une réalité rend plus difficile de la résoudre. Longtemps, certains bien intentionnés mais faussement savants faisaient de Franco un fasciste. Il était certes un dictateur, un dictateur de droite, un dictateur taché de sang, plus encore que ne le fut Mussolini mais il n’était pas un fasciste. Le fascisme fut au sens étymologique du terme une doctrine révolutionnaire visant à renverser puis à créer une société radicalement nouvelle, articulée autour d’un parti et de... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2015

De l’Arménie et d’Antigone

Sophocle faisait dire à Antigone que les lois non écrites des Dieux l’emportaient sur celles des hommes. Tel est le droit naturel qui veut que les règles morales consubstantielles à l’humanité transcendent les lois des sociétés humaines. Considérant qu’en pratique, une règle ne peut être exécutée que s’il y a une loi pour l’imposer, certains font du droit naturel un concept vide mais c’est en nier l’objet qui est de s’opposer au droit positif, de le refuser au nom de la morale. En revanche, la notion de droit naturel est une épée à... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2015

Du fer à cheval

Si Monsieur Valls avait interrogé le chef d’état major des armées Pierre de Villiers, celui-ci lui aurait rappelé un principe connu des militaires que l’on n’engage pas une bataille si l’on sait qu’elle est impossible à gagner. Certes Monsieur Valls ne pouvait pas annuler les élections départementales. Il n’était cependant pas obligé de leur donner une résonnance nationale en transformant en referendum sur le Front National, un scrutin qui n’intéressait pas grand monde, à juste titre d’ailleurs si l’on considère que l’avenir des... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2015

Des statues et des hommes

Nul ne saura jamais combien de sœurs du “Sourire de Reims“ ont péri entre guerres de religion et Révolution Française et si le Veau d’or ne fut pas l’œuvre d’un Michel-Ange retourné à l’oubli. L’art religieux des uns a toujours payé un lourd tribu à la religion des autres. Pourtant, l’art religieux ne dit rien ou presque sur les divinités qu’il est censé représenter mais beaucoup sur la relation qu’une civilisation entretient ou pas avec le divin. En cela l‘art religieux d’une civilisation disparue est ce qui reste de son dialogue... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]