27 avril 2017

D’un Tour l’Autre

Le premier vainqueur du dernier suffrage furent les mânes du Général de Gaulle lequel voyait dans l’élection présidentielle la rencontre d’une personne et de la Nation. A cet égard, la chevauchée de Monsieur Macron fut un exercice presque parfait. Il est paradoxal que ceux-là mêmes qui évoquent de Gaulle à chaque temps mort de leur pensée n’aient ni vu ni compris le phénomène. La défaite de Monsieur Fillon est d’abord celle d’un appareil partisan dépourvu de toute idée sinon celle de prendre le pouvoir et de le garder. La défaite du... [Lire la suite]
Posté par stephenmonod à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]